La Suisse va donc organiser deux grandes compétitions cycliste en quatre ans. L’UCI a ainsi remercié les organisateurs helvétiques qui ont repris au pied levé les Mondiaux 2020, qui avaient été refusés dans un premier temps par les Pays-Bas puis par l’Italie (Vicence).

Ainsi, la candidature de secours de Aigle/Martigny n’a pas prétérité celle de Berne, qui était programmée pour les années futures. Normalement, les deux organisations helvétiques se seraient retrouvées opposées…

La Suisse n’a plus organisé de Championnats du monde sur route depuis 2009 à Mendrisio.

Le budget des compétitions entre Aigle et Martigny tournera autour de 20 millions de francs.