Invitation à la 154e Assemblée des délégués

L’Assemblée des délégués de l’année 2021 aura lieu en ligne en raison de la pandémie et se tiendra le 4 mars prochain. La date limite d’inscription est le 19 février.

Nous avons le plaisir de vous inviter à la 154e Assemblée des délégués de Swiss Cycling conformément aux statuts. Cet événement aura lieu le jeudi 4 mars 2021 (dès 18h) sous forme numérique.

Veuillez vous référer à l’art. 31 des statuts concernant le droit de vote et le nombre de délégués.

Nous vous prions de confirmer votre participation d’ici le 19 février 2021 au plus tardau moyen de ce formulaire.

Les inscriptions ne seront pas possibles au-delà de cette date. Votre inscription ne sera valable qu’une fois que vous aurez reçu une confirmation.

Les propositions et candidatures à soumettre à l’Assemblée des délégués doivent être présentées par écrit au Secrétariat, à l’attention du Comité directeur, au plus tard six semaines avant la date de l’Assemblée des Délégués.

Nous nous réjouissons de vous accueillir nombreux à la 154e Assemblée des délégués en ligne.

Ordre du jour

1) Accueil/Ouverture

2) Election des scrutateurs et du bureau de vote

3) Hommage aux disparus

4) Approbation de l’ordre du jour

5) Procès-verbal de l’Assemblée des délégués du 29 février 2020 à Ittigen

6) Rapport annuel 2020
a) Activité de la Fédération
b) Rétrospective sportive

7) Priorités 2021 et objectifs de la Fédération

8) Comptes annuels 2020 et décharge du Comité directeur
a) Comptes annuels 2020
b) Rapport de l’Organe de contrôle externe
c) Budget 2021
d) Rapport de la Commission de gestion
e) Décharge des membres du Comité directeur

9) Modifications des statuts

10) Elections
a) Comité directeur
b) Commission de gestion
c) Organe de contrôle externe
d) Juridiction de la Fédération

11) Autres propositions des membres

12) Honneurs

13) Divers

14) Assemblée des délégués du 26 février 2022

L’ASSEMBLÉE DES DÉLÉGUES

L’AD 2021 se déroulera en ligne

Swiss Cycling renonce à l’organisation physique de l’Assemblée des délégués en raison de la crise du coronavirus.

Chers délégués,

En raison de la pandémie du coronavirus, le Comité directeur de Swiss Cycling a décidé, à l’occasion de sa séance du 1er décembre, d’organiser l’Assemblée des délégués en version digitale plutôt que dans sa version traditionnelle à la Maison du Sport à Ittigen. L’AD digitale se déroulera jeudi soir 4 mars 2021 (dès 18h).

Le Comité directeur de Swiss Cycling a conscience de l’importance des contacts personnels pour les délégués, mais ne désire pas prendre de risques et s’efforce de considérer les circonstances difficiles comme une opportunité. De plus, cette variante en ligne offre la certitude d’éviter une annulation de dernière minute. En décidant d’organiser l’Assemblée des délégués un soir de semaine, Swiss Cycling espère attirer plus de participants.

Nous vous ferons parvenir l’invitation avec toutes les informations importantes sur la forme et le déroulement de l’Assemblée des délégués. Nous nous assurerons que toutes les personnes inscrites obtiennent un accès et nous vous soutiendrons pour rejoindre la séance à travers votre ordinateur. Nous pourrons ainsi garantir un déroulement sans accroc.

Nous vous souhaitons un bon temps de l’Avent. Restez en santé !

Licences 2021 à moitié prix

Le calendrier des compétitions de l’année 2020 s’est retrouvé passablement chamboulé en raison de la pandémie du coronavirus. Plusieurs courses ont dû être annulées. Swiss Cycling a ainsi décidé de faire un geste pour ses licenciés.

Toutes les licences pour 2021 peuvent à partir de maintenant être achetées à moitié prix (sauf pour l’Indoor Cycling). La commande s’effectue comme d’habitude via le portail des membres.

Au moment de la commande en ligne, le prix normal est affiché, et non le prix réduit. Ce prix sera adapté et indiqué après avoir reçu la commande, directement sur la facture. L’offre est valable jusqu’au 31 décembre, à partir du 01.01.2021 les prix normaux seront à nouveau facturés.

Important:

La licence 2021 doit être payée jusqu’au 31.12.2020.Cette réduction concerne uniquement le prix des licences. La réduction ne concerne pas l’adhésion de membre à Swiss Cycling ni les polices d’assurance.

Mesures de protection liées au Covid-19

Dispositions concernant la tenue des entraînements et compétitions en cyclisme ainsi que les tours et cours de technique de pilotage

Ces dispositions entrent en vigueur le 28 octobre 2020

1.) Situation initiale

Le Conseil fédéral a décidé le 28 octobre 2020 de prendre des mesures afin d’endiguer la pandémie de coronavirus. Celles-ci touchent notamment le sport. Le présent concept montre de quelle ma- nière il est possible d’organiser des entraînements et compétitions cyclistes ainsi que des tours gui- dés et des cours de technique de pilotage en tenant compte de ces mesures. Important : il faut non seulement respecter les directives de la Confédération, mais également celles des cantons (cf. point 7).

2.) Dispositions générales

  1. Les directives en matière d’hygiène de l’OFSP s’appliquent toujours. Il s’agit en particu- lier de se laver les mains ou de les désinfecter avant et après chaque entraînement/com- pétition.
  2. Les personnes présentant des symptômes doivent rester chez elles ou s’isoler et contac- ter leur médecin de famille. Il en va de même pour les personnes dont des proches ont été testés positifs auCovid-19.
  3. Si une personne ayant participé à une activité au sein d’un groupe au cours des dix der- niers jours est testée positive au Covid-19, elle en informe immédiatement le responsable (cf. point 2 et point 3.).
  4. Toute personne ou organisation qui met sur pied un entraînement, une compétition ou qui exploite une installation sportive doit déterminer une personne chargée de veiller au respect des conditions en vigueur, qui dispose des coordonnées de tous les participants et qui peut être contactée en cas de questions. Cette personne est désignée comme étant le/la responsable Covid-19 (cf. point 3).
  5. Les clubs, centres d’entraînements, organisateurs et exploitants d’installations doivent chacun élaborer des concepts de protection pour les entraînements et compétitions avec plus de 5 personnes qu’ils organisent. Sur demande, les concepts doivent pouvoir être présentés aux autorités. Outre les directives générales, chaque concept doit égale- ment contenir des directives spécifiques qui tiennent compte des conditions cadres et des infrastructures en question.
  6. Il n’y a pas de restrictions en ce qui concerne les entraînements des enfants et adolescents jusqu’à 16 ans. Les compétitions sont en revanche annulées.
  7. En sport populaire, un maximum de 15 personnes (moniteur compris) peuvent s’entraî- ner en commun. Afin d’éviter tout mélange, la composition du groupe d’entraînement doit être conservée autant que possible. Dans les espaces clos, elles doivent porter un masque et respecter la distance de 1,5 mètre. En plein air, elles doivent porter un masque ou respecter la distance de 1,5 mètre.
  8. En sport de compétition, un maximum de 15 personnes peuvent s’entraîner en commun. Le groupe peut être plus important uniquement en cas d’équipes constantes, c’est-à-dire des groupes qui s’entraînent régulièrement en commun dans le même cercle.
  9. Sous sportif et sportive de pointe sont compris tous les titulaires d’une licence dans les catégories U19, U23 et Elite.
  10. L’organisation de compétitions est autorisée exclusivement dans les catégories de licen- ciés à partir deU19.
  11. Les athlètes ne prennent pas de risques inutiles et font tout pour minimiser le risque d’accident existant.
  12. Il est déconseillé aux groupes à risque de participer à toute activité où ils entrent en con- tact avec des personnes qui ne vivent pas dans le même ménage.

3.) ResponsabilitésLe/La responsable Covid-19 (cf. point 2.d) s’assure qu’il/elle dispose des coordonnées de tous les participants.

3) Il/Elle documente chaque entraînement avec les données suivantes : Participants, date, heure, lieu ou itinéraire parcouru ainsi que les événements particuliers.

4.) Entraînements avec infrastructure spécifique (intérieur ou extérieur)

  1. Les dispositions générales précitées au point 2 s’appliquent.
  2. L’exploitant de l’installation est en possession des coordonnées de tous les participants.
  3. Un maximum de 50 spectateurs sont autorisés. Ceux-ci doivent porter un masque dans les espaces clos. Dans les espaces en plein air, ils doivent porter un masque si la distance de 1,5 mètre ne peut êtrerespectée.
  4. L’exploitant de l’installation sportive est responsable du respect des directives d’hygiène strictes et met à disposition sur demande un plan de protection adapté.
  5. Les installations sanitaires peuvent être utilisées dans le respect des directives d’hygiène et de distanciation.
  6. Les entreprises de restauration prennent en compte le concept de protection pour la restauration actuellement en vigueur.

5.) Tours et cours de technique de pilotage avec formateur

5) Les dispositions générales précitées au point 2 s’appliquent ainsi que les responsabilités mentionnées au point 3.

  • La même règle s’applique aux tours et cours de technique de pilotage que pour le sport populaire : Un maximum de 15 personnes (moniteur compris) peuvent participer. Dans les espaces clos, elles doivent porter un masque et respecter la distance de 1,5 mètre. En plein air, elles doivent porter un masque ou respecter la distance de 1,5 mètre.
  • Le chef de groupe attirera explicitement l’attention des participants sur les dispositions générales qui doivent obligatoirement être respectées. En outre, il doit disposer des coordonnées de tous lesparticipants.

6.) Compétitions

  1. Les dispositions générales précitées au point 2 s’appliquent.

Cyclocross des Fées

Compte tenu des dispositions édictées par le Conseil d’Etat par le biais de l’arrêté cantonal concernant les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19, notre comité d’organisation est dans l’obligation d’annuler son premier Cyclocross des Fées prévu le 14 Novembre à Buttes.😢

Notre manche sera au calendrier 📅 2021 de l’omnium et nous nous réjouissons déjà de vous accueillir comme il se doit au Val-de-Travers.

Bonne suite à vous tous…

25.10.20/ L’association de développement de la Robella

La championne du monde et le tenant du titre en or

Camille Balanche Image: Balz Weber

Camille Balanche a décroché son premier titre national lors des Championnats suisses de Downhill à Lenzerheide, le 25 octobre 2020

Chez les femmes, Camille Balanche faisait figure de grande favorite en l’absence d’Emilie Siegenthaler. Mais ce qui semblait une évidence pour la première Suissesse devenue championne du monde de Leogang il y a deux semaines ne l’était pas forcément. « J’étais assez nerveuse au départ. Bien sûr, je savais que je pouvais gagner, mais beaucoup de choses peuvent se passer lors d’une telle manche », a-t-elle confié. Camille Balanche a toutefois gardé son sang-froid, trouvé son rythme et réalisé une manche appliquée. « J’ai parfois eu l’impression d’être un peu lente. Il me manquait de l’énergie après les Championnats du monde», a constaté la Neuchâteloise établie à Bienne. Elle s’est imposée avec environ neuf secondes d’avance sur la spécialiste d’Enduro Caroline Gehrig, des Grisons ; la médaille de bronze a fini autour du cou de la Fribourgeoise Janine Hübscher.

Camille Balanche en or en Downhill

DH, 11 octobre 2020

La Neuchâteloise Camille Balanche est devenue championne du monde de Downhill à Leogang, en Autriche. Dans des conditions difficiles, la fille de l’ancien sauteur à ski Gérard Balanche a devancé de peu la tenante du titre, la Française Myriam Nicole.

Déjà championne d’Europe en 2019, Camille Balanche est la première Suissesse à être championne du monde de descente, une discipline non-olympique.

La recette du succès en Autriche était finalement assez simple, il ne fallait pas faire d’erreurs. «J’ai voulu suivre une ligne propre et ne pas chuter», a-t-elle commenté. C’était la bonne tactique, car plusieurs favorites ont été piégées par une piste très glissante. Forte de son numéro de dossard élevé, Camille Balanche a pu voir ses adversaires se battre avec la pente. «Il fallait juste garder le rythme, ne pas vouloir aller plus vite que la musique et surtout ne pas s’énerver», s’était-elle dit avant la course. Cela s’est révélé être la bonne tactique.

«Je suis sans voix et je n’arrive pas à me rendre compte», a déclaré l’ancienne étudiante de l’Université de Montréal, totalement abasourdie. Avant ce titre, la Suisse n’avait remporté que deux médailles aux championnats du monde de descente féminine (l’argent en 1997 pour Marielle Saner et le bronze en 1999 par Sari Jörgensen).

La Locloise de 30 ans est une sportive polyvalente qui a été championne de Suisse junior en escrime et qui a participé aux JO ainsi qu’au Championnat du monde avec la Suisse en hockey sur glace.

Le plus fou, c’est qu’elle n’était même pas le meilleur atout suisse à Leogang. Mais Emilie Siegenthaler s’est blessée lors d’un entraînement peu avant la course et n’a donc pas pu prendre le départ.

Le Britannique Reece Wilson s’est imposé chez les messieurs où les Suisses n’ont pas réussi à intégrer le top 20.

Le Team Relay décroche le bronze

VTT 7 octobre

Le Team Relay suisse sur le podium (de g. à dr.): Lars Forster, Luke Wiedmann, Sina Frei, Noëlle Buri, Elisa Alvarez, Alexandre Balmer. Image: Ego-Promotion

L’équipe de Suisse de cross-country a débuté les Championnats du monde de VTT à Leogang, en Autriche, avec une médaille de bronze. Après trois médailles d’or consécutives, les Suisses ont dû se contenter du bronze dans le relais par équipe derrière la France et l’Italie. Stirnemann et Schneitter ont apporté deux médailles supplémentaires en E-MTB.

Le sextette suisse composé de Luke Wiedmann, Thomas Litscher, Sina Frei, Noëlle Buri, Elisa Alvarez et Alexandre Balmer a concédé 2:06 minutes aux médaillés d’or français. Néanmoins, les Suisses avaient de quoi se montrer satisfaits. Après une course chaotique sur un terrain « mouillé et boueux », la médaille de bronze est « un bon lancement » pour la semaine des Campionnats du monde et une « belle récompense », a résumé Sina Frei.La course n’a pas forcément pris la direction voulue par l’équipe suisse. Le Junior Luke Wiedmann, premier coureur à s’élancer, a passé le témoin à Thomas Litscher avec la onzième place. Le Saint-Gallois a signé le meilleur temps au tour de la journée pour passer la ligne d’arrivée en troisième position. Après avoir légèrement reculé avec les deux relais, néanmoins bons, de Noëlle Buri et Elisa Alvarez, l’équipe a pu compter sur un grand Alexandre Balmer. Le Chaux-de-Fonnier a permis à la Suisse de monter sur le podium en remontant deux places lors de son dernier relais.

Championnats romands et cantonaux de BMX 2020

C’est sous le soleil que c’est déroulé samedi 3 octobre dernier les championnats romands et cantonaux de BMX à la Béroche

CHAMPIONS ROMANDS

Catégories :NOM, Prénom :Club :Canton :
Boys 5-7 – Girls 5-8AYMON AaronSion BMX VS
Boys 8-9 – Girls 9-10NICOLET William BMX Club Nord-Vaudois VD
Boys 10-11 – Girls 11-12AMARO TiméoBMX Club Nord-VaudoisVD
Boys 12-13 – Girls 13-14PATTHEY Jordan Bicross Club Genève GE
Boys 14-15 – Girls 15-16GRANDJEAN TanguyBMX Club ChablaisVD
Boys 16 + – Girls 17 +CLAESSENS Arthur BMX Club Echichens VD
Senior 25 +DAVID Didier BMX Club Echichens VD

CHAMPIONS CANTONAUX NEUCHÂTELOIS

CatégoriesNOM, PrénomClub
Boys 5-7 – Girls 5-8BRULHART TylorBMX Club La Chaux-de-Fonds
Boys 8-9 – Girls 9-10BARTH JoryBMX Club La Béroche
Boys 10-11 – Girls 11-12OPPLIGER JordanBMX Club La Chaux-de-Fonds
Boys 12-13 – Girls 13-14LEUENBERGER QuentinBMX Club La Béroche
Boys 14-15 – Girls 15-16BARTH DolanBMX Club La Béroche
Boys 16 + – Girls 17 +MOSSET AlexiBMX Club La Béroche
Senior 25 +—-