Beau filon de médailles dans la carrière de Gränichen

Lisa Baumann (à droite) avec sa première médaille nationale sur le podium des juniors avec Ronja Blöchlinger (à gauche) et Jacqueline Schneebeli (au centre).SP-EGO-PROMOTION

 PAR JULIAN CERVIÑO  ArcInfo 03.06.19

VTT Alexandre Balmer et Lisa Baumann ont obtenu le bronze et Nicolas Lüthi de l’argent lors des championnats de Suisse en Argovie. Pauline Roy a terminé une semaine pénible.

Dans la carrière de Gränichen, les vététistes neuchâtelois sont tombés sur un bon filon de médailles. Trois d’entre eux sont montés sur le podium des championnats de Suisse, alors que les courses élites ont été dominées par les grandes stars du VTT helvétique Nino Schurter (chez les hommes) et Jolanda Neff (chez les dames).

Pour son premier championnat de Suisse en espoirs (M23), Alexandre Balmer (19 ans) espérait un podium et il l’a obtenu. Pourtant, encore une fois, le Chaux-de-Fonnier n’a pas pris un bon départ. «Avec cette chaleur (30 degrés), j’avais des maux de ventre et je ne me sentais pas bien au début», racontait-il. «J’étais dans le groupe de tête emmené par Filippo Colombo et lorsqu’il y a une accélération je n’ai pas essayé de suivre. J’y suis allé à mon rythme.»

Une tactique payante puisque ses adversaires ont presque tous fini par lâcher prise, à l’exception de Filippo Colombo (1er) et Joël Roth (2e). «Sur la fin, j’aurais pu essayer de revenir sur le deuxième, qui n’était pas si loin (10’’ après cinq tours sur six), mais je n’ai pas voulu risquer de perdre ma place sur le podium. Dans un championnat, le plus important est d’avoir une médaille, deuxième ou troisième c’est un peu égal.»

Avec sa dixième médaille dans un championnat national d’affilée autour du cou, Alexandre Balmer peut se concentrer sur ses prochains examens et sur la suite de sa saison. «Mon principal objectif est de bien préparer les championnats d’Europe à Brno (TCH) à fin juillet», relève-t-il. «Je sens qu’il ne me manque pas grand-chose pour me battre avec les meilleurs.»

Confirmation de Baumann

La bonne surprise, ou plutôt la confirmation, est venue de Lisa Baumann (17 ans). La juniore de Montalchez réalise un bon début de saison, avec une onzième place en Coupe du monde à Nove Mesto, et elle s’est mêlée à la lutte pour les médailles hier. «Je suis partie très fort et j’ai un peu calé dans le deuxième tour», expliquait-elle. «Ma sœur Chrystelle (7e en élite dames) m’a dépassée et cela m’a boosté. J’ai pu repartir et me battre pour la troisième place.»

Au final, la Neuchâteloise a creusé un bon écart avec la quatrième, Nicole Göldi, pour s’assurer la médaille de bronze. «C’est ma première médaille nationale», jubilait-elle. Elle espère confirmer ses prochaines semaines en Coupe du monde et participer aux Européens. «Avec les courses que je réalise ces derniers temps, j’espère obtenir une sélection», glisse cette sociétaire du CC Littoral qui dispute sa dernière saison en juniors. «J’ai changé d’entraîneur et j’ai bien progressé, aussi parce que j’ai plus de temps pour récupérer.»

Lüthi deuxième et déçu

En Masters (30 ans et plus), Nicolas Lüthi (31 ans) n’est pas parvenu à conserver son titre national. Il a dû céder face à Jürg Graf (35 ans), qu’il avait battu en 2017 et 2018. L’ancien champion de Suisse élites (en 2007) a lâché le Neuchâtelois du Team Prof dans l’avant-dernier tour. «Nous étions ensemble pendant trois tours et j’avais fait une petite différence dans une descente», racontait le leader du Team Prof-Raiffeisen. «Il est revenu sur moi et je ne suis pas parvenu à le suivre.»

Deuxième à 37’’ du vainqueur, le vététiste de Saint-Blaise ne cachait ni sa déception ni une certaine amertume. «Je suis déçu de me faire battre par ce coureur», déclarait Nicolas Lüthi en rappelant le passé trouble de Jürg Graf, suspendu pendant deux ans pour un contrôle antidopage positif pour usage d’un produit prohibé (oxilofrin) en 2009. «Je ne suis pas tellement fan des repentis et je n’ai pas trop de compassion pour eux.» Autant dire que Nicolas Lüthi n’a pas vraiment savouré sa quatrième médaille nationale (2 or et 1 argent en VTT Masters, 1 argent sur route en espoirs). Sa revanche est programmée pour l’année prochaine, à Montsevelier dans le Jura.