Journée de détection de talents

Communiqué de la Conférence des présidents cantonaux romands : 

« Journée de détection des talents » 2020– journée(s) ouverte(s) également aux non-licenciés

Informations  – Délai d’inscription : 31.07.2020  :  https://www.swiss-cycling.ch/fr/infocenter/journee-de-detection-de-talents/

Date : mercredi 12 août 2020 à Aigle 

Autres dates et lieux possibles – voir lien Swiss Cycling ci-dessus 

Années de naissance : 2003 à 2008 

Avec nos remerciements pour votre précieuse collaboration. 

Au nom de la Conférence des Présidents cantonaux romands : 

ROHRBASSER Jean-Marc, 

président romand

COMMISSION DES VELODROMES ROMANDS

COMMISSION DES VELODROMES ROMANDS

Michel VAUCHER, Président Av.Recordon 16
1004 LAUSANNE / SWITZERLAND

CHAMPIONNATS SUISSES :

OMNIUM JUNIORS – VITESSE et KM ELITES

Les 4 et 5 juillet 2020 CENTRE MONDIAL DU CYCLISME A AIGLE

Catégorie : Juniors. (Omnium)
Catégorie : Elite. (Sprint et Km)
Dossards : Entrée des coureurs, Centre Mondial du Cyclisme Vestiaire : Dans le Centre Mondial du Cyclisme

Inscription : Jusqu’au Lundi 29 juin 2020
Commission des Vélodromes Romands CCP : 17-373876-2 Ou, sur le site : www.velodromes.ch

Prix de l’inscription : Omnium Juniors : Frs. 30.- Vitesse Elite : Frs. 30.-

Km : Frs. 30.-
Dossards Juniors et Km : Le 4 juillet 2020 de 15h00 à 15h30.

Dossards Vitesse Elite : Le 5 juillet 2020 de 9h30 à 10h00. Départ des courses : Samedi : 16h00.

Dimanche : 10h30. Planche de prix : Selon Swiss Cycling.

Entraînement : Samedi : depuis 15h00. Dimanche : depuis 9h00

Parking : Devant le Centre Mondial du Cyclisme et route de la Mêlée.

 + Fax : 41 (0) 21 / 624 24 88 – Mobile : 41 (0) 79 / 451 27 66 E-mail : vaucher.michel@bluewin.ch

Engine Check

Chères présidentes, chers présidents, 

Après une période tourmentée, nous sommes heureux de retrouver progressivement une certaine normalité. Même si les courses de cyclisme nous ont manqué, le vélo n’a pas cessé de vivre durant le confinement. Au contraire, une nette augmentation de l’utilisation du vélo a été constatée dans la population suisse. 

Dans ce contexte, Swiss Cycling a développé un outil pour accompagner les cyclistes dans leur activité sportive : Engine Check. Cette nouvelle plateforme développée en collaboration avec l’Office Fédéral du Sport offre la possibilité aux utilisateurs de mesurer et analyser leurs performances à vélo à tout moment en roulant sur des parcours tests prédéfinis, répartis dans toute la Suisse. Cet outil d’analyse gratuit propose les mêmes résultats qu’un test de diagnostic de performance et permet de mesurer différents types de valeur comme sa VO2 Max. 

La plateforme a été mise en ligne aujourd’hui à cette adresse www.enginecheck.ch/fr/. Nous serions heureux de pouvoir compter sur votre soutien pour partager ce nouvel outil à vos membres. Vous pouvez également partager Engine Check sur vos réseaux sociaux. Vous trouvez ci-joint une image et un modèle de texte pour vos réseaux sociaux (@enginecheck.ch, #enginecheck, Link : www.enginecheck.ch/fr/). 

Si vous testez vous-même votre « moteur » sur un des segments à disposition, veuillez l’indiquer sur vos réseaux sociaux (image ou courte vidéo) en taguant @enginecheck.ch/#enginecheck. 

Nous vous remercions d’avance pour votre soutien et nous vous souhaitons une bonne reprise de saison. 

Salutations sportives 

Votre Swiss Cycling Team 

Micha Jegge

Leiter Kommunikation 

Responsable Communication 

Head of Communications 

Swiss Cycling •Sportstrasse 44 •2540 Grenchen
Phone +41 31 359 72 32 / Mobile +41 79 624 90 21
micha.jegge@swiss-cycling.ch •www.swiss-cycling.ch

Swiss Cycling

À partir du 6 juin, les sportifs amateurs seront à nouveau autorisés à s’entraîner en groupes plus importants. Le Conseil fédéral décidera le 24 juin prochain de la date à laquelle les grandes manifestations pourront à nouveau se tenir en Suisse.

Les lignes directrices en vigueur depuis le 11 mai se sont avérées efficaces et le nombre d’infections à Covid-19 est encore plus faible que prévu. C’est pourquoi le Conseil fédéral a annoncé mercredi un nouvel assouplissement des règles – combiné à un passage de situation extraordinaire, la troisième et plus haute étape de la loi sur les épidémies, à situation spéciale, qui doit avoir le lieu le 19 juin.

Certains des assouplissements annoncés impactent le sport. La limite des 5 personnes va tomber et, à partir du 6 juin, les athlètes amateurs pourront à nouveau s’entraîner en grands groupes – sous réserve bien sûr des règles de distance et d’hygiène. Il en va de même pour les organisateurs de cours, tels que les Swiss Cycling Guides, qui pourront à nouveau travailler avec des groupes plus importants.

A partir du 6 juin, les compétitions réunissant jusqu’à 300 personnespeuvent à nouveau être organisés, bien que la mise en œuvre de cette mesure doive respecter certains aspects. La condition préalable à la tenue d’une compétition est la collecte des coordonnées de tous les participants, y compris les spectateurs, si la règle de la distance ne peut être respectée. Il doit en effet être possible de retracer les personnes avec lesquelles les participants ont été en contact étroit pendant plus de 15 minutes. La mise en place de concepts de protection pour tous les événements et infrastructures spécifiques fait également figure de condition préalable.

Les camps d’entraînement et autres types de camps de sport sont autorisés jusqu’à 300 participants, les règles de distance et d’hygiène devant être respectées. Dans la mesure du possible, l’utilisation de vestiaires et de douches est à éviter. La condition préalable à l’utilisation est l’existence d’un concept de nettoyage et de protection de l’infrastructure concernée.

L’organisation de compétitions avec plus de 1000 participants reste interdite jusqu’au 31 août. Si le nombre de nouvelles infections reste stable à un faible niveau ou diminue, un nouvel assouplissement devrait être possible dans quelques semaines. Le Conseil fédéral donnera plus d’informations à ce sujet et sur la date à laquelle les grandes manifestations internationales pourront à nouveau avoir lieu lors de sa conférence de presse du 24 juin. Cette décision dépendra de l’évolution du nombre de cas – dans et hors des frontières nationales.

Swiss Cycling prend note des nouvelles directives et analysera dans les prochains jours, en collaboration avec Swiss Olympic et l’Office fédéral du sport, ce que ces directives signifient concrètement pour ses différentes disciplines cyclistes, et si des compétitions peuvent à nouveau être organisées, le cas échéant sous quelle forme.

Mesures de protection liées au Covid-19 – Dispositions concernant la tenue des entraînements en cyclisme ainsi que les tours et cours de technique de pilotage avec formateur

1.) Situation initiale

Dans le cadre des décisions du 16 avril 2020, le Conseil fédéral a demandé au DDPS d’établir un plan d’assouplissement des mesures dans l’ensemble du secteur du sport. Ce plan montre de quelle ma- nière il est à nouveau possible d’organiser des entraînements cyclistes dans le respect des mesures strictes de protection. Cela concerne également les tours et cours de technique de pilotage avec guide/formateur. Un plan de protection particulier sera établi en temps voulu pour la tenue des compétitions.

2.) Dispositions générales
a. Les directives en matière d’hygiène de l’OFSP s’appliquent toujours.
b. La règle de distance d’au moins deux mètres doit être strictement respectée.
c. Toutes les personnes présentant des symptômes, même légers, doivent rester chez elles

ou s’isoler, et contacter leur médecin de famille. Il en va de même pour les personnes

dont des proches ont été testés positifs au Covid-19.
d. Si une personne ayant participé à une activité au sein d’un groupe au cours des deux

dernières semaines est testée positive au Covid-19, elle en informe immédiatement le

responsable (cf. point 7).
e. Il doit être renoncé à l’utilisation des transports publics pour les déplacements vers et

depuis le lieu d’entraînement. Un voyage à plusieurs n’est pas possible, sauf dans le cas de personnes vivant dans le même ménage. Il faut si possible utiliser le vélo, sinon la voi- ture.

f. Un maximum de cinq personnes – y c. l’entraîneur/le moniteur – peuvent s’entraîner en- semble dans un groupe. Afin d’éviter tout mélange, la composition du groupe d’entraî- nement doit être conservée autant que possible. Tous les membres d’un groupe doivent être en possession des coordonnées des autres membres du groupe.

g. En sport de compétition, la règle des cinq personnes ne s’applique pas – plus de cinq personnes peuvent donc être présentes lors des séances d’entraînement des équipes nationales.

h. Si l’entraînement a lieu en groupe, chaque membre du groupe doit disposer de son propre matériel/outil de remplacement et de sa propre nourriture. L’échange de maté- riel/outils et de nourriture n’est pas autorisé. Les personnes vivant dans le même mé- nage sont exclues de cette directive.

i. Le principe suivant s’applique : entraînement de base avant entraînement spéci- fique ; entraînement individuel avant entraînement de groupe.

j. Les athlètes se changent chez eux et arrivent en tenue de sport. Après l’entraînement, ils rentrent chez eux aussi rapidement que possible.

k. Les athlètes ne prennent pas de risques inutiles et font tout pour minimiser le risque d’accident existant.

l. Les nuitées hors de la maison se passent dans des chambres individuelles. Les personnes vivant dans le même ménage sont exclues de cette directive.

m. Il est déconseillé aux groupes à risque de participer à toute activité où ils entrent en con- tact avec des personnes qui ne vivent pas dans le même ménage.

  1. 3.)  Entraînements sans infrastructure spécifique
    1. Lors du choix de la route/du tracé, la priorité doit être donnée aux itinéraires les moinsfréquentés. Les athlètes se comportent de manière passive et prévoyante. Ils ne pren-nent pas non plus de risques particuliers.
    2. La nourriture est transportée personnellement et n’est pas échangée entre les athlètes.Il en va de même pour les boissons.
  2. 4.)  Entraînements avec infrastructure spécifique (intérieur ou extérieur)
    1. Une personne par infrastructure est définie comme personne de contact. Celle-ci estresponsable de l’application de l’ensemble des directives et peut être contactée en casd’incertitudes ou de questions (responsable Covid-19).
    2. L’affiche de l’OFSP « Voici comment nous protéger » est visible. Elle peut être téléchar-gée sur le site de l’OFSP.
    3. Aucun invité/spectateur n’est autorisé.
    4. L’exploitant de l’installation est en possession des coordonnées de tous les visiteurs.
    5. Si l’infrastructure était utilisée par plusieurs groupes d’entraînement, l’exploitant del’installation serait responsable d’éviter tout contact entre les groupes. Cela peut se faire en utilisant différentes fenêtres temporelles et/ou portes d’accès/sortie ainsi que par d’autres mesures adaptées.
    6. Si nécessaire (cf. points d et e), on utilise un système de préinscription à cette fin.
    7. L’accès des athlètes se fait toujours l’un après l’autre. Si les personnes peuvent s’accu-muler à l’entrée, une zone d’attente est installée, dans laquelle les distances minimales àrespecter sont spécifiées au moyen de marquages.
    8. Les toilettes peuvent être utilisées en respectant les mesures d‘hygiène.
    9. Les vestiaires/douches, restaurants, salles de réunion, etc. sont fermés.
    10. L’exploitant détermine une capacité maximale pour chaque installation. Si celle-ci estatteinte, l’accès est suspendu. Les directives d’hygiène strictes de l’OFSP constituent labase de ce point.
    11. L’exploitant de l’installation sportive est responsable du respect des directives d’hygiènestrictes et établit sur demande un plan de protection adapté.
    12. Au niveau de la vente de nourriture et boisson, ce sont les directives pour « Exploitationsde snack, take-away et services de livraison » qui s’appliquent.
    13. L’exploitant de l’installation sportive développe un plan de nettoyage qui garantit le res-pect des mesures d’hygiène.
  3. 5.)  Tours et cours de technique de pilotage avec formateur
    1. Le responsable du groupe accorde une importance particulière aux capacités de perfor-mance des participants et les évalue avec attention. Il s’agit d’éviter que des participantsépuisés doivent retourner au point de départ en transports publics.
    2. La participation n’est possible qu’après une préinscription écrite et l’adresse doit êtrefournie.

c. Le chef de groupe attirera expressément l’attention des participants sur les « Disposi- tions générales » qui doivent obligatoirement être respectées.

  1. Avant le début de la sortie, le chef de groupe vérifiera que tous les participants dispo- sent du matériel nécessaire (matériel de rechange, équipement, nourriture) et deman- dera si tous sont exempts de symptômes.
  2. Les « Dispositions générales » doivent également être strictement respectées lors des tours guidés, tout comme les dispositions figurant sous « Responsabilités ».
  1. 6.)  Communication du plan de protection
    Une fois approuvé, le plan de protection est envoyé aux destinataires suivants :- Associations cantonales et régionales
    – Clubs
    – Tous les membres de Swiss Cycling, en particulier les membres des cadres natio-naux
    – Entraîneurs- Exploitants d’infrastructuresEn outre, le plan est communiqué avec un lien de renvoi sur les canaux suivants : – Site de Swiss Cycling- Comptes des réseaux sociaux de Swiss CyclingSwiss Cycling va établir une FAQ et créer une adresse e-mail qui servira exclusivement à ré- pondre aux questions spécifiques liées au coronavirus.
  2. 7.)  Responsabilités
    1. Une personne responsable doit toujours être définie pour l’ensemble des entraîne-ments, généralement un entraîneur ou chef de groupe, et clairement communiquée àtous les participants.
    2. Cette personne s’assure de disposer des coordonnées de tous les participants.
    3. Elle documente chaque entraînement avec les données suivantes : Participants, date,heure, lieu, le cas échéant l’itinéraire parcouru ainsi que les événements particuliers.
    4. Elle attire expressément l’attention des participants sur les dispositions en vigueur et est

responsable de leur application. Swiss Cycling, 27 avril 2020

Markus Pfisterer Directeur

Thomas Peter Directeur Sport

Tour des jeunes du 18 au 25 juillet 2020

Le 55e Tour des Jeunes aura lieu du 18 au 25 juillet 2020. Environ 900 km sont au programme avec plusieurs cols : col de Cou, col des Mosses, Klausenpass, Flumserberg, Mont Vully, etc. Une belle manière de découvrir la Suisse dans une ambiance sympa et sans la pression du chronomètre. 

Ce camp est ouvert à tous les cyclistes entre 12 et 24 ans, filles et garçons, licencié-e-s ou non, membres de clubs ou non. C’est l’occasion de découvrir de beaux paysages de notre pays et de rencontrer de jeunes cyclistes venant de toute la Suisse, de France voisine, voire même quelques fois d’un peu plus loin.

Les jeunes sont répartis en plusieurs groupes, selon leur niveau. Chaque groupe est encadré par un/e moniteur/trice J+S.

Pour les plus jeunes (12 à 14 ans), il est également possible de faire des demi-étapes.

Le comité du Tour des Jeunes suit de près la situation actuelle liée au Covid-19. Ne sachant pas actuellement comment la situation évoluera d’ici cet été, le Tour des Jeunes est toujours maintenu pour le moment comme prévu du 18 au 25 juillet 2020. Nous continuons donc les préparatifs pour son organisation.

Selon l’évolution de la situation, une décision sera prise vers mi-juin, dans le cas où nous devrions malheureusement annuler l’édition 2020. Cela dépendra des mesures mises en place par les cantons et le Conseil Fédéral.

Les inscriptions restent bien sûr possibles d’ici-là comme d’habitude. Nous pouvons déjà vous informer qu’en cas d’annulation de notre part, si ces mesures cantonales et fédérales devaient se prolonger, les frais d’inscription seront intégralement remboursés.

Nous vous remercions de votre compréhension et restons volontiers à disposition pour toute question éventuelle. Plus d’infos… affiche et inscriptions : www.tourdesjeunes.ch

L’UCI dévoile les grandes lignes du Calendrier International Route UCI 2020 remanié

avr. 15, 2020, 11:35

Lors d’une réunion (visioconférence) organisée aujourd’hui par l’Union Cycliste Internationale (UCI) dans le contexte de la pandémie actuelle de coronavirus, à laquelle a participé l’ensemble des principaux représentants des familles du cyclisme professionnel sur route – organisateurs (AIOCC, et dirigeants d’ASO, RCS, Unipublic et Flanders Classics), équipes (AIGCP) et coureurs (CPA) –, plusieurs décisions au sujet du remaniement du Calendrier International Route UCI 2020 ont fait l’objet d’un accord unanime de la part des différentes parties concernées :

-La période de suspension des compétitions du Calendrier International Route UCI a été prolongée d’un mois, jusqu’au 1er juillet, et jusqu’au 1er août pour les courses du calendrier UCI WorldTour.

-Le Tour de France est reporté et se déroulera cette année du 29 août au 20 septembre. La tenue de cette épreuve dans les meilleures conditions possibles est jugée capitale au vu de sa place centrale dans l’économie du cyclisme et pour son exposition, en particulier pour les équipes qui bénéficient à cette occasion d’une visibilité sans égale.

-Les Championnats du Monde Route UCI 2020 d’Aigle-Martigny (Suisse) sont maintenus aux dates fixées, soit du 20 au 27 septembre prochain. Le programme des compétitions reste inchangé.

-Le Giro d’Italia se disputera après les Mondiaux UCI sur route et sera suivi par la Vuelta Ciclista a España.

Les Championnats Nationaux, organisés par les Fédérations Nationales, auront lieu le week-end des 22 et 23 août.

-Les Championnats d’Europe Route UEC sont maintenus.

-Les plus prestigieuses épreuves sur route d’un jour (les « Monuments »), soit Milano-Sanremo (Italie), le Tour des Flandres (Belgique), Paris-Roubaix (France), Liège-Bastogne-Liège (Belgique) et Il Lombardia (Italie), se dérouleront toutes cette saison, à des dates encore à définir.

-Le plus grand nombre possible d’épreuves du Calendrier International UCI, et notamment de l’UCI WorldTour, seront reprogrammées plus tard dans la saison.

L’UCI, en parallèle et en collaboration étroite avec les différentes parties concernées, poursuit son travail pour être en mesure d’annoncer au plus tard le 15 mai 2020 une version remaniée du calendrier de l’UCI Women’s WorldTour et une nouvelle version complète du Calendrier International UCI (courses masculines et féminines de toutes les disciplines du cyclisme). Ce calendrier restera toutefois conditionné à la situation sanitaire mondiale.

L’UCI se réjouit par ailleurs de l’accord signé hier par l’UCI, le CPA et l’AIGCP, tous trois représentés au sein du groupe de travail ad hoc mis sur pied par notre Fédération, concernant le cadre qui permettra aux équipes qui rencontrent des difficultés financières sérieuses de prendre les mesures nécessaires à leur survie tout en préservant les droits de leurs coureurs et de leur staff dans ce contexte incertain. Cet accord témoigne du sens des responsabilités des différents acteurs du cyclisme dans une période où l’unité est absolument indispensable pour limiter autant que faire se peut les effets négatifs de la crise.

Le Président de l’UCI David Lappartient a déclaré : « Je tiens à saluer les représentants des organisateurs, des équipes et des coureurs pour leur collaboration et leur engagement en ces temps difficiles. Nous avons encore du travail pour finaliser l’élaboration d’un Calendrier International UCI 2020 entièrement remanié en raison de la pandémie de coronavirus qui frappe le monde, mais une première étape très importante a été franchie aujourd’hui. De même, nous avons posé un cadre qui permettra de préserver les droits essentiels des coureurs et du staff des équipes tout en permettant de prendre les mesures nécessaires à la survie de ces dernières. Ensemble, nous parviendrons à traverser la crise et à reconstruire le cyclisme de l’après-Covid-19. »    

La formation d’un groupe de travail est reportée

Chères présidentes, chers présidents,

Comme annoncé lors de l’Assemblée des délégués du 29 février, nous redéfinirons avec vous notre travail de collaboration, ainsi que la forme de la Conférence des présidents. Comme vous le savez déjà, nous prévoyons de mettre en place un groupe de travail composé de représentants de votre côté, de Swiss Cycling et de Swiss Olympic, ainsi que d’autres associations sportives et offices cantonaux des sports.

Nous aurions souhaité envoyer ces jours l’appel à la composition du groupe de travail et la date de la première réunion. Nous aimerions que quatre à six personnes parmi vous fassent partie du groupe de travail. En raison de la pandémie du coronavirus, l’envoi est reporté. Nous vous contacterons dès que notre rayon d’action sera à nouveau plus grand.

Salutations sportives de la Swiss Cycling Team