Championnats romands et cantonaux  » VTT  » 2021

Estavayer-le-Gibloux / FR – Samedi 10 juillet 2021 –  » Glèbe Bike « 

Champions romands :

Soft garçon U9 JACCARD Mathieu VC Echallens VD
Soft fille- U9 DERVEY Zoé Pédale Bulloise FR

Cross garçon – U11 PERRITAZ Hugo Pédale Bulloise FR
Cross fille – U11 BREITLER Lena VTT Balcon du Jura VD
Rock garçon – U13 BERTHOUD Yanis Cyclomaniacs Veveyse FR
Rock fille – U13  HOURIET Eloise  VC Echallens VD
Mega garçon – U15 DAFFLON Nathan Pédale Bulloise FR
Mega fille – U15  CHAVAILLAZ Maelys  Pédale Bulloise FR
Hard garçon – U17  WIRZ Simon  Pédale Bulloise FR
Hard fille – U17  GRET Noémie  Club Cycliste Littoral St-BlaiseNE
Junior garçon – U19 VUILLIOMENET Julien Club Cycliste Littoral St-Blaise NE
Juniore fille – U19  GRET Natacha  Club Cycliste Littoral St-Blaise NE

Champions cantonaux VTT Neuchâtelois:

Soft garçon U9 —

Soft Fille U9 —

Cross garçon U11 Nguyen Marius Cimes Cycle

Cross fille U11 Lambercier Chloé Zeta Cycling Club

Rock garçon U13 Nappiot Théo Zeta Cycling Club

Rock filles U13 Nguyen Sarah Cimes Cycle

Méga garçon U15 Vuilleumier Tim Club Cycliste du Littoral

Méga fille U15 De Almeida Tess Club Cycliste du Littoral

Hard garçon U17 —

Hard fille U17 Gret Noémie Club Cycliste du Littoral

Junior U19 Vuilliomenet Julien Club Cycliste du Littoral

Juniore U19 Gret Natacha Club Cycliste du Littoral

Florence Darbellay, championne d’Europe VTT

«Mon objectif est atteint.» Florence Darbellay, 44 ans, a remporté le titre européen dans sa catégorie, les masters 40-44 ans. Aux Haudères, sur un parcours plus difficile encore que le traditionnel Raid évolénard, Florence a donc levé les bras au terme d’un effort de 4 h 05’30.

Notons l’excellente performance de la Jurassienne Carole Perrot, médaille d’argent dans la même catégorie et la 2ème place pour l’habitant du Val-de-Travers Juan Yves-Alain, master 50-54 !

VTT: Camille Balanche commence bien

Camille Balanche a bien commencé la nouvelle saison de Coupe du monde. La championne du monde a remporté la 1re Coupe du monde de descente de l’année à Leogang en Autriche samedi dernier.

La Neuchâteloise de 31 ans a battu d’une seconde et demie environ la régionale de l’étape Valentina Höll. La 3e place est revenue à la Slovène Monika Hrastnik. Emilie Siegenthaler a obtenu une bonne 7e place pour finir 2e meilleure Suissesse.

L’automne dernier, Balanche avait été couronnée à la surprise générale 1re championne du monde suisse de descente non olympique. À Leogang, elle a triomphé en Coupe du monde pour la 1re fois. La dernière Suissesse à avoir remporté une épreuve de Coupe du monde dans cette discipline était Marielle Saner en juin 2007.

ats/tzing

Champion Suisse VTT U23 Alexandre Balmer

Alexandre Balmer a ajouté un nouveau titre national à son impressionnante collection. Le cycliste chaux-de-fonnier a participé aux championnats de Suisse de VTT dimanche 30 mai à Gstaad. Il a décroché la médaille d’or de la catégorie des moins de 23 ans. 

Alexandre Balmer a précédé son dauphin, l’Argovien Joël Roth, de 43 secondes. 

Dès jeudi, l’ancien champion du monde juniors de la discipline (2018) troquera son VTT contre le vélo de route. Alexandre Balmer sera au départ du Baby Giro : une importante course par étapes de dix jours réservée aux moins de 23 ans, calquée sur le Tour d’Italie. 

RTN

Un immense BRAVO pour ce nouveau titre de champion suisse VTT U23 et bonnes routes !!!

Nicolas Lüthi Champion suisse master

Et bim! 💥 4eme titre pour Nicolas Luthi de champion suisse master à Gstaad le 30 mai 2021!

Il y’a des choses qui ne changerons jamais:

1 les courses ça fait tjs mal aux jambes!

2 ça fou tjs la chaire de poule quand tu gagnes!

3 ça fait toujours plaisir de se battre avec des mecs sympa! Anthony Grand et Jérémy Brechbühl

Et un merci spécial à mon papa qui c’est levé pour venir m encourager et me passer les bidons! Georges Luthi

Vive le vélo, vive les courses!

BRAVO pour ce nouveau maillot à croix blanche qui va être porté fièrement !

La championne du monde et le tenant du titre en or

Camille Balanche Image: Balz Weber

Camille Balanche a décroché son premier titre national lors des Championnats suisses de Downhill à Lenzerheide, le 25 octobre 2020

Chez les femmes, Camille Balanche faisait figure de grande favorite en l’absence d’Emilie Siegenthaler. Mais ce qui semblait une évidence pour la première Suissesse devenue championne du monde de Leogang il y a deux semaines ne l’était pas forcément. « J’étais assez nerveuse au départ. Bien sûr, je savais que je pouvais gagner, mais beaucoup de choses peuvent se passer lors d’une telle manche », a-t-elle confié. Camille Balanche a toutefois gardé son sang-froid, trouvé son rythme et réalisé une manche appliquée. « J’ai parfois eu l’impression d’être un peu lente. Il me manquait de l’énergie après les Championnats du monde», a constaté la Neuchâteloise établie à Bienne. Elle s’est imposée avec environ neuf secondes d’avance sur la spécialiste d’Enduro Caroline Gehrig, des Grisons ; la médaille de bronze a fini autour du cou de la Fribourgeoise Janine Hübscher.

Camille Balanche en or en Downhill

DH, 11 octobre 2020

La Neuchâteloise Camille Balanche est devenue championne du monde de Downhill à Leogang, en Autriche. Dans des conditions difficiles, la fille de l’ancien sauteur à ski Gérard Balanche a devancé de peu la tenante du titre, la Française Myriam Nicole.

Déjà championne d’Europe en 2019, Camille Balanche est la première Suissesse à être championne du monde de descente, une discipline non-olympique.

La recette du succès en Autriche était finalement assez simple, il ne fallait pas faire d’erreurs. «J’ai voulu suivre une ligne propre et ne pas chuter», a-t-elle commenté. C’était la bonne tactique, car plusieurs favorites ont été piégées par une piste très glissante. Forte de son numéro de dossard élevé, Camille Balanche a pu voir ses adversaires se battre avec la pente. «Il fallait juste garder le rythme, ne pas vouloir aller plus vite que la musique et surtout ne pas s’énerver», s’était-elle dit avant la course. Cela s’est révélé être la bonne tactique.

«Je suis sans voix et je n’arrive pas à me rendre compte», a déclaré l’ancienne étudiante de l’Université de Montréal, totalement abasourdie. Avant ce titre, la Suisse n’avait remporté que deux médailles aux championnats du monde de descente féminine (l’argent en 1997 pour Marielle Saner et le bronze en 1999 par Sari Jörgensen).

La Locloise de 30 ans est une sportive polyvalente qui a été championne de Suisse junior en escrime et qui a participé aux JO ainsi qu’au Championnat du monde avec la Suisse en hockey sur glace.

Le plus fou, c’est qu’elle n’était même pas le meilleur atout suisse à Leogang. Mais Emilie Siegenthaler s’est blessée lors d’un entraînement peu avant la course et n’a donc pas pu prendre le départ.

Le Britannique Reece Wilson s’est imposé chez les messieurs où les Suisses n’ont pas réussi à intégrer le top 20.

Le Team Relay décroche le bronze

VTT 7 octobre

Le Team Relay suisse sur le podium (de g. à dr.): Lars Forster, Luke Wiedmann, Sina Frei, Noëlle Buri, Elisa Alvarez, Alexandre Balmer. Image: Ego-Promotion

L’équipe de Suisse de cross-country a débuté les Championnats du monde de VTT à Leogang, en Autriche, avec une médaille de bronze. Après trois médailles d’or consécutives, les Suisses ont dû se contenter du bronze dans le relais par équipe derrière la France et l’Italie. Stirnemann et Schneitter ont apporté deux médailles supplémentaires en E-MTB.

Le sextette suisse composé de Luke Wiedmann, Thomas Litscher, Sina Frei, Noëlle Buri, Elisa Alvarez et Alexandre Balmer a concédé 2:06 minutes aux médaillés d’or français. Néanmoins, les Suisses avaient de quoi se montrer satisfaits. Après une course chaotique sur un terrain « mouillé et boueux », la médaille de bronze est « un bon lancement » pour la semaine des Campionnats du monde et une « belle récompense », a résumé Sina Frei.La course n’a pas forcément pris la direction voulue par l’équipe suisse. Le Junior Luke Wiedmann, premier coureur à s’élancer, a passé le témoin à Thomas Litscher avec la onzième place. Le Saint-Gallois a signé le meilleur temps au tour de la journée pour passer la ligne d’arrivée en troisième position. Après avoir légèrement reculé avec les deux relais, néanmoins bons, de Noëlle Buri et Elisa Alvarez, l’équipe a pu compter sur un grand Alexandre Balmer. Le Chaux-de-Fonnier a permis à la Suisse de monter sur le podium en remontant deux places lors de son dernier relais.